Boisson isotonique : tout ce que vous devez savoir

On vous en parle souvent depuis que vous vous êtes mise au sport, mais vous ne savez absolument pas de quoi il s’agit, la boisson isotonique peut cependant devenir un indispensable de votre pratique, surtout si vous souhaitez faire des efforts de longues durées. Aussi, aujourd’hui je vous propose donc de parler un peu de ce type de boisson, que certains confondent parfois avec les boissons énergétiques alors qu’à priori ce n’est pas vraiment la même chose.

L’essentiel de la boisson isotonique

               Qu’est-ce qu’une boisson isotonique ? En quelques mots, il s’agit d’une boisson disposant d’une pression osmotique presque similaire à celui du sang qui coule dans nos veines. Une boisson isotonique dispose ainsi d’une densité proche de celle du sang.

               La première chose que cela apporte est une absorption plus rapide de ce liquide dans les intestins, mais ce type de boisson a des fonctions bien plus importantes chez un sportif. En effet, il sert à apporter les nutriments nécessaires à ce dernier pour lui permettre de faire des efforts plus longtemps.

               En outre, une boisson isotonique est aussi indispensable pou assurer une bonne hydratation, tout à fait essentielle pour booster ses performances pendant l’effort. Grâce à une boisson isotonique, il est ainsi possible de retarder la fatigue tout en ralentissant l’épuisement de l’énergie musculaire.

Peut-on s’en fabriquer soi-même ?

               Fabriquer une boisson isotonique vous-même ? Oui, c’est même tout à fait recommandé, car on ne sait jamais vraiment ce qui se trouve dans les boissons industrielles que l’on vous propose dans les rayons. Je pense que vous devez donc rester prudent de ce côté-là.

               Le contenu de votre boisson isotonique doit cependant respecter quelques règles, assez simples je vous rassure, afin d’obtenir les effets recherchés. Aussi, sachez que dans une boisson isotonique, il faut essentiellement du sucre, que vous allez diluer dans du thé, mais à une quantité précise pour obtenir une bonne pression osmotique.  En effet, elle ne doit être ni trop sucrée ni trop peu sucrée.

               Il faudra également penser à l’ajout de sels minéraux grâce à une simple pincée de sel qui vous sera d’une grande utilité. Enfin, vous devez aussi ajouter de la maltodextrine,  afin de vous assurer de supporter les efforts de longue durée.

               Dernier truc, je vous conseille de boire votre boisson isotonique par petite gorgée quand vous en prenez et de ne jamais attendre d’avoir soif pour vous hydrater.