Tenue de danse : les indispensables de la danse classique

danse-tenue

Ayant énormément d’amies qui font de la danse classique, et ayant moi-même pratiqué, je me suis vite rendue compte que le choix des ensembles de danse et de ses accessoires pouvait se compliquer rapidement quand on ne s’y connaît pas. Voici quelques conseils pour vous aider à faire votre choix. A noter que, comme toute discipline, la danse n’est pas réservée qu’aux filles. Les petits garçons ou les hommes peuvent tout aussi bien se passionner pour cet art.

Le justaucorps, l’élément phare de la tenue

Etant l’un des principaux éléments qui composent la tenue de danse, le justaucorps doit être de qualité pour permettre une grande fluidité de mouvement. Agrémenté d’une jupe et/ou de collants, l’ensemble de danse doit être ajusté à la bonne taille. Il ne faut pas hésiter à essayer la tenue, sans se fier aveuglement à l’étiquette. Choisissez surtout une matière dans laquelle vous serez à l’aise. Si les traditionnelles nuances de justaucorps étaient limitées au rose et au noir, de nos jours vous pouvez trouver cet élément incontournable de la tenue de danse dans la teinte de votre choix : couleur verte, violette et bien d’autres !

Les collants complètent la tenue de danse

Une fois le justaucorps choisi, vous pouvez l’associer à des collants. Accessoire non obligatoire au cours de l’entrainement de danse classique ou de l’échauffement, il y a fort à parier que vous deviez vous en munir pour les spectacles de fin d’année. En plus de compléter la tenue, les collants apportent un réel confort. Enfin, même si cela tombe sous le sens, le collant doit être micro-respirant. Munissez-vous donc de collants professionnels, et évitez les collants classiques en coton ou en nylon, non adaptés à la pratique de la danse, et du sport en général.

Chausson, pointe ou demi-pointe pour votre tenue de danse ?

Dernier point crucial de la tenue complète, le chausson de danse. Entre pointe ou demi-pointe, vous hésitez. Il faut avant tout connaître la différence entre ces deux modèles. La pointe est certainement la moins confortable des deux, mais permet un apprentissage plus intensif, idéal si votre enfant ou vous-même vous prédestinez à une véritable carrière dans la danse (voir là). Si au contraire, il s’agit d’une pratique de la danse à titre de loisir sans pour autant rêver de devenir professionnel, des chaussons tout simples, voire des demi-pointes sont amplement suffisants. Enfin, comme vous vous êtes préalablement employé à assortir chacun des éléments de la tenue de danse, évitez les fautes de goût dans le choix des chaussons. Ces derniers, essentiellement roses ou blancs, se parent des plus jolies couleurs pour les derniers modèles, notamment ceux de marques.

Dans tous les cas, n’hésitez pas profiter des conseils avisés des professionnels de la vente de votre vêtement et de vos accessoires de sport.

Avez-vous déjà pratiqué la danse classique ?